Accumulateurs

Les accumulateurs

Quels sont les trois types d’accumulateurs ?

Il existe trois types d’accumulateurs :

  • Les accumulateurs à vessie
  • Les accumulateurs à membrane
  • Les accumulateurs à piston

Comment fonctionne un accumulateur ?

Le fonctionnement de l’accumulateur est basé sur la différence importante de compressibilité entre l’azote et l’huile. Cet écart permet de stocker une grande quantité d’énergie dans un  volume très réduit. On utilise l’azote, que l’on comprime lorsque l’on rempli l’accumulateur d’huile sous pression. C’est sa détente qui fournira l’énergie nécessaire au mouvement des actionneurs.

Dans quel cas utilise-t-on un accumulateur ?

  • Restituer de l’énergie
  • Compenser la pression
  • Contrôler le volume 
  • Maintenir le débit de fluide 
  • Constituer une réserve d’énergie
  • Séparer les fluides sous pression 
  • Amortir les chocs 

Par quelle réglementation les accumulateurs hydrauliques sont-ils concernés ?

Les accumulateurs sont concernés par la Réglementation 2014/68/UE:

  • Gonflage : Utiliser uniquement de l’azote pur à 99,8 % classe 2.8
  • Transport aérien interdit pour accumulateur gonflé
  • Remise à niveau du gaz indispensable tous les ans (5% à 10% de perte / an)
  • Inspection périodique tous les 4 ans
  • Re-qualification tous les 10 ans
  • Bloc de sécurité obligatoire pour accu dont Volume >= 1 litre
  • Déclaration de mise en service pour accu dont PS x V > 10000bar/litres  -> soit 32 et 50 litres

Nous vous proposons une large gamme d’accumulateurs à vessie, d’accumulateurs à membrane et d’accumulateurs à piston.